CHAPELLE SAINT-VINCENT

 
 
Elle faisait partie d'une métairie, et fut dédiée à Saint-Denis, paroisse dont elle dépendait. En 1780, une messe par semaine était dite aux Bordes. En 1794, les biens (souvent du linge) furent vendus aux enchères; 26 livres fut le montant de la vente. En 1848, la chapelle rouvrit ses portes, mais en 1860, elle les referma en raison de son mauvais état; on devait la détruire. En 1882, on détruisit la partie ruinée, puis le reste de la Chapelle servit de local à la pompe à incendie jusqu'en 1940. Après avoir servie de salle de réunion, elle retrouve son usage initial.
La pierre gravée a été déposée au musée Saint Roch au moment de la démolition partielle.


Aujourd'hui totalement rénovée, elle est utilisée pour les cours de cathéchisme pendant les périodes scolaires et comme lieu d'exposition pendant les périodes estivales.
 
 
 























 
Retour